PAPA, qu’est-ce qu’on mange pour le goûter ?

Gouter enfant alimentation

PAPA, qu’est-ce qu’on mange pour le goûter ?

Tic tac tic tac !

Je regarde ma montre et l’heure du goûter approche. Qu’est-ce que je fais à manger pour LOULOU ?

C’est que nous allons voir avec Laurence Levert de NUTRIPLAISIR, micronutritionniste à Toulouse. Elle nous donne quelques conseils pour choisir le goûter idéal et qui peut être un repas sous estimé. Bon app’ :

 

Le goûter est un repas à part entière que vous pouvez transformer en véritable instant de complicité gourmande. En effet ce repas n’est pas réservé seulement aux enfants et ceux-ci en profiteront mieux si vous le préparez avec eux pour le déguster et le partager ensemble.

Mais qu’est-ce qui est bon pour nos enfants ? Comment s’y retrouver dans toutes les propositions de goûter ?  Et que pensez des produits proposés par les industriels ?

 

 

Tout d’abord pourquoi prendre un goûter ? 

L’organisme a besoin d’aliments pour récupérer ? 

  • Le déjeuner a pu être rapide ou trop léger,
  • Le dîner est peut être consommé tardivement dans la soirée,
  • On participe à une activité physique ou intellectuelle en fin d’après-midi avant le dîner donc consommateur d’énergie (jeux, ballade)

 

 

Rôle physiologique

Un goûter permet donc d’apporter de l’énergie au corps et au cerveau pour lutter contre la fatigue alors que la journée n’est pas terminée.

Il permet également de soutenir le moral et de lutter contre le stress. 

COMMENT ?

Celui-ci doit être consommé au moins 2 heures avant le dîner.

Quel doit être sa composition ? Et sa quantité ?

Il doit apporter :

  • des protéines pour développer la masse musculaire et favoriser la synthèse des neuromédiateurs : (entre autres le TRYPTOPHANE PRECURSEUR DE SEROTONINE) permettant de se préparer à une soirée sereine et de FAVORISER un meilleur sommeil,
  • des glucides pour l’énergie,
  • des lipides pour la thermorégulation, le transport des vitamines et le bon fonctionnement du système cérébral,
  • des fibres, vitamines, minéraux et oligoéléments indispensables pour favoriser et optimiser toutes les réactions biologiques de l’organisme.

 

La composition d’un goûter idéal

Dans l’idéal, le goûter doit se composer de 4 types d’aliments.

En premier lieu il faut s’hydrater : eau, jus de fruit pressé maison si possible ou sans sucre ajouté

Un produit laitier riche en calcium et en protéines indispensables à la croissance : lait, yaourt, petit suisse, fromage, riz au lait, flan. Penser aussi aux laits végétaux, ils apportent également du calcium.

Un produit céréalier pour l’apport de glucides lents (apporte l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des muscles et du cerveau) : pain de bonne qualité ( voir article index glycémique sur mon blog) qui rassasie mieux que les biscuits, souvent trop sucrés. Penser aussi aux flocons d’avoine avec du lait végétal.
Pour les fans de céréales : le Muesli et son lait d’amande maison. Certains enfants adorent manger des céréales avec du lait, même au goûter. On peut privilégier les laits végétaux nature et les Muesli pauvres en sucre (les laits végétaux industriels contiennent souvent du sucre, des épaississant et des arômes, d’où l’intérêt de bien lire les étiquettes).

Un fruit ou une compote sans sucre ajouté pour les vitamines et les fibres à la place du jus de fruit (et pas en plus).
Les fruits sont naturellement source de sucre, mais des sucres naturels sous forme de fructose (si fruit frais ou compote maison). Attention aux compotes industrielles (elles contiennent du sirop de fructose et glucose)

 

Pas le temps de cuisiner ? Ou vous n’avez plus de gâteux dans vos placards ? 

Du pain aux céréales de bonne qualité plutôt bio et complet (acheté chez le boulanger et un pain réalisé avec des farines bio ou Label Rouge  plus un morceau de fromage de vache, brebis ou chèvre)

N’hésitez pas à faire goûter de nouveaux produits (à partir de 3  ans les enfants peuvent tout à fait découvrir) et un fruit de saison feront l’affaire.
Penser aux tartines maison, sandwiches maison salés ou sucrés

 

LA QUANTITE 

Le goûter doit couvrir environ 15% des apports nutritionnels quotidiens.

A éviter :

  • Les biscuits industriels, préférez les biscuits bio commerce équitables peu sucrés.
  • Les barres chocolatées,
  • Les sodas,
  • Les chips,
  • Les biscuits salés,
  • Les viennoiseries,
  • Nutella,il existe des pâtes à tartiner bien meilleures sans huile de palme et bien moins sucrées !!
  • Restauration rapide (goûters trop gras et trop sucrés),
  • Pain industriel.

RETROUVEZ QUELQUES IDÉES RECETTES COMPOSÉES PAR LAURENCE LEVERT ICI

et

VENEZ PARTICIPER A L’ATELIER GOUTER LE MERCREDI 22 MAI!!